• Et pendant ce temps-là, Montreuil s'enfonce dans le bazar, la saleté et la misère...

     

    Juste des constats d’un habitant, Jean-Jacques Grados, du quartier République, Bas-Montreuil que malheureusement nous sommes nombreux à partager.

                                                                                                                                 Jean-Marc Mariotti

     

     

    Je suis étonné par le silence assourdissant des autorités municipales par rapport à des situations régulièrement dénoncées, et qui se dégradent d'année en année... On a comme l'impression que notre quartier, pour ne parler que de lui (les informations provenant d'autres quartiers sont tout aussi inquiétantes) n'est plus maîtrisé par la Mairie, par l'absence de volonté, d'esprit de projet et aussi par incompétence.

     

    Qu'on en juge, même si on doit de nouveau lister les mêmes sujets, comme cela est fait depuis des mois, et même des années :

     

    La saleté : cela se dégrade, des rues sont de plus en plus dégueulasses, rien ne change, et d'ailleurs pourquoi cela changerait puisque c'est l'impunité totale ? Certains commerçants, comme de nombreux individus, balancent leurs merdes sur l'espace public sans craindre d'être verbalisés (si cette verbalisation était effective, comme on nous le prétend, ces mêmes contrevenants changeraient de comportements).

     

    Le stationnement et la circulation sont anarchiques, et toujours aussi dangereux par moment. Qu'est-ce qui est fait dans ce domaine ? Rien de visible, et même réflexion que ci-dessus : problème absolument pas maîtrisé ni endigué.

     

    La misère sociale : combien de Montreuillois auront été pris au piège de beaux discours, il y a quelques années, sur le fait que la résidentialisation de familles issues de l'Europe de l'Est serait bien accompagnée de la prise en charge sociale, et cetera... La belle affaire ! Dans ce domaine aussi la mairie de Montreuil a failli, et rien n'est fait. Ces populations sont tristement laissées à leur propre sort, abandonnées au trottoir, à la mendicité et à l'alcoolisme. Bravo, les apprentis sorciers !

     

    ► « Montreuil ville d'accueil » : les gamins qui dorment dans les voitures du côté de Décathlon, et qui font leur toilette dans les caniveaux, vous appelez cela « l'accueil » ? 

     

    ► Dans ces mêmes rues en limite de Paris, des foules de plus en plus nombreuses vendent des produits de récupération à la sauvette (ou après avoir pillé les containers du Relais). Alors, on a planté des barrières sur les trottoirs parisiens et montreuillois. Barrières qui emmerdent tout le monde, cyclistes et piétons, mais n'ont eu aucun effet dissuasif. Ces vendeurs se sont transférés un peu plus loin... Voilà une politique efficace !

     

    ► Les rues sont quotidiennement bordées de camionnettes pourries des réseaux de prostituées qui travaillent la nuit au bois de Vincennes. Pas de paiement de stationnement, véhicules hors la loi, pas de contrôle technique, et carrosseries rafistolées. Mais cela ne semble émouvoir personne parmi les pouvoirs publics censés veiller à la sécurité routière. Qu'en pensera l'automobiliste qui se fera verbaliser pour un défaut de vignette ou un phare endommagé ??? Là aussi on joue aux apprentis sorciers avec l'électorat.

     

    Les dealers n'ont jamais été aussi présents dans la rue de Paris et alentours, et semblent plutôt peinards pour exercer leur activité. Au fait, le maire a fait voter la pose de caméras de vidéoprotection il y a un an, pour la rue de Paris. Pourquoi rien n'a été fait depuis ? Quelqu'un a des infos ?

     

    Les opérations immobilières promises dans le quartier à travers la ZAC du Bas-Montreuil : depuis des années, des immeubles ont été rasés, ou ont été fermés, dans l'attente de la mise en œuvre d'hypothétiques projets. Projets au point mort, alors pour donner l'impression qu'on s'en occupe, on fait de la concertation... Mais rien n'avance, aucun calendrier de réalisation des opérations n'est communiqué, ce qui est révélateur.

     

    Depuis 2 ans, ce sont 16 véhicules qui ont été incendiés sur l'espace public dans le quartier (le dernier devant la Poste, la semaine dernière). Que fait la Mairie, à part nous servir de beaux discours sur un redoublement de la surveillance du quartier (sans preuve aucune de la mise en œuvre effective de ses déclarations) ?

    Cette ville crève de l'absence d'une politique volontariste, efficace, et de projets sérieusement portés par les élus, cette ville crève de l'incompétence crasse de certains élus qui sont là juste pour occuper le terrain en conséquence de subtiles alliances politiques postmunicipales.

     

    C'est à pleurer. Nous devrions être fiers d'habiter la 4ième ville d'Ile de France, qui présente un potentiel extraordinaire, mais gâché par un personnel politique incompétent.

     

    Je suis certain que des réponses concrètes seront apportées aux questions soulevées.

     

    « À tous les signataires et opposants à la destruction de la zone Natura 2000 à Montreuil

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :