• Je veux un vrai Centre des Arts et Métiers d'Art pour Montreuil !

    Chers Artistes et Artisans d’art,

    Depuis des années, vous embellissez un week-end par an Montreuil la grise…

    Je vous remercie de toutes les belles découvertes, émotions, réflexions que vos créations m’inspirent au gré de mes déambulations.

    Quel bonheur, quelle chance d’habiter dans une ville si riche de tant de talents, de savoir-faire, d’excellence, de créativité... Chaque fois c’est un émerveillement renouvelé… Mais chaque fois tout également une frustration de ne pouvoir avoir accès toute l’année à toute cette richesse foisonnante.

    Trois jours pour découvrir tant de merveilles, c’est vraiment trop peu et en plus cette année nous n’avons même pas eu les Hivernales (supprimé sans qu’on sache pourquoi). Alors oui, je suis en manque de ma dose d’émotions et d’émerveillements ; et ce ne sont pas les quelques manifestations sporadiques et riquiqui, notamment au 116, qui risquent de me rassasier ;

    Depuis plus de 30 ans que je fréquente Montreuil et 8 ans que j’y réside, je ne cesse pourtant d’interpeller les politiques sur la nécessité, le devoir, l’espoir que nous ayons un jour un vrai « Centre des Arts et Métiers d'Art », qui mettrait en valeur et ferait la promotion de tous les talents de Montreuil, régionalement, nationalement, internationalement.

    En novembre 2010, j’écrivais à la Maire d’alors et aux 5 élus susceptibles d’être concernés par un tel projet la lettre suivante…

     

    Madame le Maire,

    Suite à la lecture concernant le programme en cours au 116, rue de Paris (page 6 du dernier « Tous Montreuil »), ainsi qu’aux dernières « Portes ouvertes des ateliers d’artistes », je souhaite vous entretenir d’un projet qui me tient à cœur depuis longtemps.

    Dans les années 80/90, en tant que conseil en gestion, j’ai participé au mouvement de fond qui a drainé à Montreuil de nombreux artistes, designers, entreprises et artisans. Cependant, depuis que je suis moi-même résident à Montreuil et que je visite les Portes ouvertes, je pense qu’il y a un grand manque, par rapport à un lieu qui serait en même temps une sorte de musée vivant et permanent des talents de Montreuil, ainsi qu’une plateforme promotionnelle pour les nombreux artistes incapables de se vendre.

    Ce projet sur le modèle de « Maison & Objet » (qui promeut notamment l’artisanat d’art et le design), serait une vraie locomotive économique et culturelle pour la Ville de Montreuil. Pour information selon mes informations, « Maison & Objet », c’est 49 millions d’euros de CA annuel, sans cesse en développement.

    Ce que je propose, est un concept simple : un lieu d’expositions permanentes qui ferait la promotion des artistes locaux, avec quelques artistes invités connus qui pourraient servir de locomotive.

    Sur un site assez grand, une vingtaine d’expos pourraient y avoir leur place ; avec un roulement de 10 artistes tous les mois, 130 artistes pourraient, donc, y exposer chaque année leurs productions. Le vivier de Montreuil étant d’environ 800 artistes, designers et artisans d’art, nous ne manquerions pas de candidats pour exposer.

    Quatre objectifs principaux :

    ● créer un lieu attractif pour l’IDF, comme peut l’être n’importe quel lieu d’expositions, pour tous ceux qui veulent occuper intelligemment leur temps libre,
    ● faire connaître, promouvoir et susciter des ventes pour les artistes qui exposent,
    ● démocratiser l’accès et l’acquisition des productions artistiques en restant raisonnable sur les prix proposés,
    ● assurer les équilibres financiers du lieu, par le prix d’entrée du lieu, ainsi que par la perception d’une commission sur les ventes…

    Les contraintes matérielles impliquent de trouver un lieu d’environ 3 000 m² (ou plus) accessible en métro. Je pensais à 2 options possibles :

    ● soit, investir le terrain adjacent au Palais des congrès (angle de la rue Marcel Dufriche et de la rue de Paris), un lieu idéal par bien des aspects,
    ● soit, proposer au Palais des congrès d’accueillir ces expos permanentes, ce qui remplirait un peu ce lieu sous-exploité ; mais, il y aurait, cependant, un problème de continuité de l’activité quand ce Palais accueille d’autres manifestations…

    Bien évidemment, le développement de cette activité économique et culturelle, nécessitera la mise en place d’une équipe pouvant répondre à la promotion du lieu, à l’accueil des exposants, à l’accueil des visiteurs, à la création et à l’animation d’un site Web de promotion et de vente, et cetera ; environ 10 emplois d’un personnel, je l’espère, motivé par le double aspect : culturel et économique.

    Ancien expert-comptable (spécialisé dans la création et le développement d’entreprises), dirigeant d’entreprises et passionné d’arts, je me fais fort de mener à bien ce projet et de le rendre rentable en deux à trois ans.

    Je pense que ce projet serait plus à même de répondre aux ambitions du 116, rue de Paris, qui, à mon sens, ne répondra que très à la marge aux besoins des Montreuillois. Pour être tout à fait franc, j’ai du mal à comprendre ce qu’il va apporter de plus par rapport, aux nombreux lieux de rencontres ou qui font déjà de l’éveil à l’art… Une ixième structure de plus qui va faire la même chose que de nombreuses autres et coûter, sans rien rapporter économiquement ?

    En élargissant le concept, c’est non seulement un lieu incontournable, au même titre que n’importe quel grand lieu de culture et de démocratisation de l’art, que nous proposerions aux Franciliens ; mais également, une plate-forme promotionnelle pour les nombreux artistes qui n’arrivent pas à vivre de leur passion ; sans oublier, les retombées économiques pour l’environnement du lieu et la Ville.

    En espérant que vous partagerez avec moi ce projet qui me tient à cœur, je reste à votre disposition, pour toute information complémentaire que vous pourriez souhaiter, vous rencontrer et en reparler avec vous.

    Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Madame le Maire, l’expression de mes cordiales salutations.

     

    Aucune réaction de qui que ce soit, je n’ai même jamais reçu un accusé de réception…

    Alors, je réitère ici mon rêve de voir enfin cette Ville faire vraiment quelque chose pour valoriser l’énorme potentiel humain et économique qu’elle sous-estime totalement à mes yeux, sauf quand elle a besoin de communiquer et de se valoriser avec les talents qui composent cette Ville, sans rien leur donner en retour.

    Ce n’est pas un marché de dupe que je propose, la Ville ne pourra en tirer que des bénéfices à tous les niveaux, économiques bien sûr, mais aussi humains.

    On combat la misère autant par la culture et les arts que par l’argent et l’éducation… Depuis que l’État brésilien envoie dans les favelas des poètes, des artistes, des chanteurs, des danseurs, … au lieu de ses escadrons surarmés, certaines favelas redeviennent des lieux où il fait bon vivre, avec des taux de criminalité en chute libre (un article parmi d’autres sur la transformation des favelas).

    Autour de ce Centre de nombreuses activités pourraient se développer :
    - une valorisation à destination des entreprises industrielles, toujours en recherche de nouvelles idées,
    - des ateliers d’initiation, mais aussi des formations pour les jeunes et moins jeunes,
    - une artothèque… Incroyable que Montreuil n’en soit pas encore doté. Le 116 ferait très bien l’affaire pour ça d’ailleurs, au lieu de ses « expositions » qui se visitent en 15 mn et qui n’attireront jamais que des Montreuillois.
    - Et cetera…

    Attirer des visiteurs extérieurs est vraiment vital pour tout Montreuil ; il faut que son attractivité se développe pour élargir l'origine de ses publics. Quoi de mieux qu'un grand centre artistique pour faire de Montreuil un arrondissement de Paris comme un autre ? On peut même imaginer sans peine que la rue de Paris se transformerait alors, pour accueillir ces nouveaux visiteurs et cesser d’être l’extension permanente des Puces.

    Bien que je me fasse fort de générer un équilibre économique à 3 ans et de gagner de l’argent à 5, si c’est trop cher d’aménager un nouveau lieu, récupérons la gestion du Palais des Congrès (qui n'apporte que des nuisances à son voisinage, sans rien générer comme activité) et transformons-le pour qu’il devienne ce Centre des Arts et Métiers d'Art permanent.

    Un doux rêve ? Même pas. Si cette Ville ne comprend pas la chance qu’elle a d’avoir tant de talents chez elle et ne se saisit pas de l’opportunité qu’elle a de faire de l’or avec eux, c’est vraiment à désespérer des politiques. Mais peut-être qu'un privé pourrait également avoir envie de se lancer dans cette belle aventure...

    Merci de faire suivre ce rêve à vos contacts… peut-être qu’en étant plus nombreux à le partager, il deviendra réalité.

    « Programme prévisionnel au 10/03/2016 de la Halle de la Croix de Chavaux« Le Montreuillois » : information, intox ou propagande ? Décryptages… »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :