• Charte du blog et quelques mots sur son auteur

    Cadre général

    Ligne éditoriale

    Ce blog a pour objet - pour tout ce qui concerne la Ville de Montreuil, ses quartiers, ses rues, de :

    - recueillir et diffuser des informations locales d’intérêt général,

    - de servir de plate-forme d’échanges, pour le développement de la démocratie locale,

    - d’accueillir des expressions visant à partager avec les Montreuillois des opinions, des analyses, des propositions, des bons plans, des coups de cœur, des solutions, des actions, et cetera, et cetera (voir les « rubriques » mises en place)…

    En conséquence, tous les commentaires et propositions d’articles sont encouragés et sollicités ; pour autant qu’ils correspondent à l’objet de ce blog.

    Seront donc bannis a priori les expressions ne concernant pas Montreuil, ainsi que celles de parti-pris politique ; tout en sachant que s’occuper de la vie de la cité, c’est toujours faire de la politique.

    Rappel de la loi sur les publications en ligne (blog)

    Les blogs sont assimilés par les lois françaises à des publications de presse en ligne, ils doivent donc respecter une double obligation :

    - celle du droit de la presse, qui - si elle protège (entre autres) la liberté d’expression - condamne la diffamation, l’injure, notamment les diffamations et injures à raison du sexe, de l’orientation sexuelle ou du handicap, ainsi que les autres infractions définies par la loi de 1881, qui inclut notamment « la provocation à la discrimination et à la haine raciale », « les apologies de crimes », et toutes autres infractions, délits et crimes définis par nos lois.

    - celle du droit de l'informatique, qui implique un certain nombre de contraintes techniques et qui regroupe également les lois sur le copyright. Pour plus de détails : les mentions légales.

    Si l’auteur d’un commentaire délictueux répond dans tous les cas devant la loi de ses écrits, en tout état de cause le responsable de la publication peut voir sa responsabilité engagée du fait d’un contenu déposé par un tiers.

    En effet, la législation tient l'auteur d'un blog pour responsable de tout ce qui y est publié, y compris des commentaires signés par d'autres personnes. « La Gazette de Montreuil » doit donc se protéger, protéger ses lecteurs et ses commentateurs, contre les abus de la liberté d'expression tels qu'ils sont définis par la loi. Pour mémoire, une opinion non étayée par des faits irréfutables est très facilement considérée par la justice comme de la diffamation.

    La censure sera automatiquement appliquée sur un commentaire susceptible d’être en infraction avec la loi ou ne respectant pas l'objet de ce blog ou l'esprit dans lequel il est proposé.

    Et pour que cela soit bien clair, la « censure » d'un commentaire sur un blog ne restreint nullement la liberté du commentateur dans un pays où la liberté de publier est garantie par ailleurs, chacun ayant toute liberté de créer son propre blog pour y faire valoir ses idées, et en assumer toutes les conséquences.

    Il est rappelé enfin qu'un blog est une publication personnelle. Aucun droit de publication ne peut être revendiqué par un commentateur, à l'exception des cas de « droit de réponse » expressément définis par la loi.


    Commentaires des lecteurs, discussions et modération

    Règles générales observées pour la publication des commentaires

    Les commentaires sont « modérés » ou « censurés » a posteriori et pas toujours en temps réel (je n’ai pas vocation à passer mon temps à faire la police). Il pourra donc arriver qu’un commentaire délictueux, ou hors-sujet, et ceux qui lui répondront soient censurés ensembles, pour garder une cohérence de lecture.

    « La Gazette de Montreuil » censure sans état d'âme les spams, les posts renvoyant vers des sites douteux, les commentaires inintelligibles, et dans les débats les commentaires sans argumentation ou hors-sujet… Les commentaires ont pour objectif de faire partager une thèse, une position, une information, une objection ou une question aux autres lecteurs.

    Tous les commentaires qui sont des « publicités » partisanes ou prosélytes pour des candidats politiques, qui n’apportent rien au débat, sauf les sempiternelles resucées, seront supprimés également sans état d’âme. Ce blog n’est pas fait pour ça… Il y a suffisamment d’églises et de chapelles politiques pour l’expression des crédos, sans en inonder ce blog, qui essayera pour toutes ses approches de se référer aux faits, rien qu’aux faits.

    Laisser une adresse mail valide avec vos commentaires dans la case réservée à cet effet sur le formulaire d'envoi (cette adresse n'est jamais visible sur le blog, elle n'est connue que de l'administrateur du blog, de sorte que l'auteur d'un commentaire n'est jamais importuné) ; les commentaires sans adresse mail valide ne sont pas pris en considération.

    La transgression répétée de ces règles entraînera un bannissement temporaire puis définitif.

    Hors sujet et comportements

    Les commentaires doivent être en rapport avec l’article et les informations présentés. Ce blog n’est pas le dépotoir de toutes les expressions et humeurs de tous ses lecteurs, sauf dans la rubrique prévue à cet effet.

    Demandez-vous avant de poster un commentaire si celui-ci apporte une argumentation, une thèse, une position, une information, une expérience, une objection ou une question aux autres lecteurs de l’article.

    Le savoir-vivre et la politesse sont les bienvenus. On peut échanger, débattre, défendre son point de vue, apporter de l’information sans agresser l’autre ; ce sont idées et arguments, contre idées et arguments, pas crédos contre crédos. Laissons les « guerres de religion » à ceux qui y trouvent leur compte. Pour information : un article « rigolo » sur les systèmes argumentaires à bannir.

    Chacun a le droit à la parole, respectez celle des autres. Et plus largement, respectez les autres, évitez les accès de colère disgracieux, ne dévalorisez pas, ne ridiculisez pas. Les railleries et la vulgarité ne sont pas opportunes.

    Échanger des arguments fondés et sourcés, n’autorise pas les comportements agressifs, ni les attaques ad hominem, ni la subjectivité sur ce que l’autre a dit, pas plus que les projections qui consistent à prêter à l’autre des positions, des sentiments ou des intentions qu’il n’a pas exprimés.

    Cependant, un certain niveau de « castagne » rhétorique est accepté, du moment que cela reste dans le sujet de l’article présenté et les limites ci-avant énoncées.

    Pour des expressions ou informations (commentaires généraux sur le blog, avis, propositions, réactions, états d'âme et « coucou »...) qui ne concerneraient pas directement un article, un « Livre d’or » est mis à votre disposition, qui devra en tout état de cause respecter les cadres ci-avant définis.

    Présentation et forme

    Par souci de lisibilité, merci de ne pas excéder une longueur raisonnable (au-delà de 2 000 à 3 000 signes, ce n'est plus un commentaire, mais un article !), de veiller à la grammaticalité, à une orthographe et à une présentation correcte.

    Les commentaires entièrement écrits en majuscules, en gras, dans un corps de caractère trop gros ou avec des intervalles démesurés entre les paragraphes seront supprimés.

    Il est conseillé de d'abord taper votre texte dans un logiciel qui ne gère que du format texte, genre WordPad ou le Bloc-notes ; surtout pas en faisant des copier/coller à partir de Word ou de page html qui crée plein de problèmes de présentation. Le relire et faire les corrections nécessaires, puis faire un copier/coller après avoir ouvert la fenêtre « ajouter un commentaire »...

    Pour les enrichissements typographiques (gras, italique, affichage de photo(s), et cetera), une barre d’outils standard vous est proposée. Merci de veiller à l’utiliser correctement, nous ne pouvons pas corriger les erreurs, et les commentaires mal formatés seront supprimés.

    Ce blog n’attend plus que vous, pour s’enrichir de vos expériences, commentaires (à la fin de chaque article ou dans le « Livre d'or ») ; mais également, de vos articles, s’ils correspondent à la ligne éditoriale de ce site.


    Juste pour que vous sachiez qui je suis

    Jean-Marc Mariotti (presque 57 ans), j’habite depuis 2008 au début de la rue des Sorins.

    Dès 1984 et dans une vie professionnelle antérieure - en tant qu’expert-comptable, commissaire aux comptes et dirigeant d’entreprises - je conseillais et gérais beaucoup d’entreprises qui exerçaient à Montreuil (dont de nombreuses en autogestion), et j’ai toujours eu une affection particulière pour cette Ville, avec notamment sa mixité sociale et son mélange de cultures...

    Je m’implique, tant que je peux, dans le Conseil de Quartier Étienne Marcel/Chanzy ; sans jamais avoir pu constater que celui-ci était d’une grande efficacité. C’est pourquoi j’ai eu l’idée de ce blog pour faciliter les échanges et faire en sorte que les choses changent en mieux.

    Je ne m’exprime qu’en mon nom, comme j’invite tous ceux qui participeront à ce blog à le faire. Je précise que je ne représente et ne roule pour AUCUN parti politique, ni même association.

    Dans un futur plus ou moins proche, si d’autres personnes veulent s’occuper avec moi de ce blog, ils sont les bienvenus.

     ---------------------------------------

    Si vous souhaitez faire un retour sur cette charte, proposer un article, ou tout autre sorte de collaboration ou suggestion : pour me joindre directement ( ou si vous n'utilisez pas de messagerie résidente sur votre PC : gazette.de.montreuil@free.fr ) ou sur cette page).

    Merci de votre attention et de votre intérêt.